Questions ouvertes à LBIJOUX par Léa

Bonjour à tous,

Je m’appelle Léa et je suis actuellement en stage chez LBIJOUX.

A ce jour, j’ai décidé de me lancer dans un projet de création d’entreprise. Passionnée par le prêt-à-porter féminin, je souhaiterai ouvrir mon site internet de vêtements pour femmes et accessoires.

Aujourd’hui, j’ai préparé quelques questions à poser au gérant de l’entreprise, Mr. Scarso.

  • Quand avez-vous décidé de créer votre entreprise et pour quelles raisons ?

« L’idée de créer mon entreprise en 2014, était de plus en plus présente. Après le montage de ce projet j’ai ouvert mon entreprise le 18 février 2016. Une expérience passée dans la gestion d’un site internet avait attisé ma curiosité. Découvrir une nouvelle façon de vendre ne me déplaisais pas. Ayant assimilé plusieurs bases solides au sein de l'entreprise familiale et d'autres entreprises de la bijouterie, c'est à la fin 2015 que je décide de me lancer.

Le 27 septembre 2016 le site LBIJOUX a vu le jour. »

  • Comment est arrivée cette passion pour les bijoux ?

« Je suis né dans une famille de bijoutiers. Un oncle m’avait montré comment reproduire une bague à l’identique à l’aide d’un os de seiche. Ce fut pour moi une belle magie. A l’âge de 7 ans, la révélation professionnelle était évidente. J’ai décidé de devenir bijoutier. »

  • Si aujourd’hui, vous pouvez donner 3 conseils a quelqu’un qui voudrait démarrer son site internet lesquels seraient-ils ?

« Le premier conseil est : croire en son projet même dans les moments les plus difficiles. Le deuxième : la patience. Le troisième conseil est d’être bien soutenu et conseillé par un créateur de site. »

  • Malgré que vous ayez un site internet avez-vous quand même une relation avec vos clients ?

« Oui, mon objectif est de montrer à tout le monde que l’on peut commander des bijoux sur internet avec une relation clients proche. Acheter en ligne ne doit pas être un acte froid. Pour moi, que ce soit un contact téléphonique, par mail ou par caméra, ça ne doit pas être un frein pour l’achat. »

  • Est-ce un autre type de clientèle qu’en magasin ?

« J’aime beaucoup cette nouvelle relation avec les client(e)s, elle est effectivement différente de celle en magasin. Je mets tout en œuvre pour quelle soit chaleureuse et conviviale. Cela fait le bonheur de chacun. »

  • Arrivez-vous à concilier votre vie de famille et votre vie professionnelle ?

« Au début, on est envahi par son projet et cette envie de réussir. C’est à ce moment là qu’il faut se poser des limites pour ne pas tout mélanger. Si en plus, vous travaillez chez vous, ces limites sont d’autant plus importantes. Prendre le temps de souffler entre amis ou en famille permet d’avancer plus sereinement dans son projet. »

  • En plus de la relation avec les clients lors des présentation à domicile, avez-vous d’autres moments de partage ?

«Effectivement j’organise des présentations d’alliances à domicile afin d’aider les futurs mariés à choisir leurs alliances. Je suis également présent sur plusieurs Salons du Mariage, ce qui me permet de pouvoir échanger et partager avec la clientèle. C’est aussi un moyen de montrer que LBIJOUX n’est pas que sur internet. »

  • Est-il facile de se faire connaître également sur les réseaux sociaux ?

« C’est un travail de longue haleine et rigoureux. Aujourd’hui, si l’on veut être visible sur les réseaux sociaux il faut alimenter régulièrement nos comptes Instagram, Facebook, Twitter et Google. Cela devient aussi un support publicitaire si c’est bien travaillé. Avoir une entreprise sans être visible sur les réseaux sociaux c’est comme faire une course avec un cheval à trois pattes. »

Voilà,

Nous arrivons à la fin de cet interview. Je tenais à remercier Mr. Scarso, d’avoir pris le temps de m’écouter et de répondre à mes questions. Cela m’aidera pour la suite.

J’admire toute cette motivation et cette force dans son travail. Mr. Scarso est une personne très agréable et à l’écoute. Merci.

Léa.